Benoit Nicolas – Interview

2
4589

Entretien avec Benoit Nicolas champion du monde de duathlon en 2014, champion d’Europe 2015 et multiple champion de France.

Peux-tu te présenter aux lecteurs de Road To Kona ?

Bonjour , merci de m’accorder un encart sur ton site,

Benoit Nicolas 38 ans malheureusement, je fais donc du duathlon dans l’équipe de Gonfreville l’Orcher, depuis 2010, je suis en équipe de France dans la discipline, avec un titre de champion du monde en 2014, 2 titres européens en 2011 et 15, 3 titres nationaux 12 13 14 .. avant cela j’étais coureur de 1500m depuis mes années cadet de 1994 a 2004 ( 3min 38 84 en 2001) je suis par ailleurs professeur d’eps sur Brest , et j aimerai acheter un chien.

Benoît Nicolas, champion du monde de duathlon.

Quel est ton cursus scolaire et professionnel ?

J’ai été en maternelle à l’école Sainte Marie à Brest, je mangeais les chewing-gums qui étaient collés au sol à la recréation, puis après j’ai grandi, je suis passé à Charles d’Oeuf près du stade Francis le Blé en ce1, j’étais souvent gardien au foot à la récré aussi, puis j’ai encore grandi, j’ai eu ma 6eme avec 11 de moyenne, puis le bac s au repêche, après j’ai voulu enseigner un métier ou on peut noter des activités comme le boomerang, cerf volant, marche nordique, relaxation, : l’eps !

5 ans sur rennes en staps, 2 fois je n’ai pas eu ce capeps car je n’arrivais pas à écrire, alors en 2001 je suis revenu à Brest et j’ai eu mon capeps.

Depuis 2001 j’enseigne a Brest, j’ai réussi à enseigner le saut à la perche en gymnase avec des sacs de chantier comme butoir.

Tu nous fais l’honneur d’être le 1er duathlète à nous accorder une interview, comment est-tu arrivé à pratiquer cette discipline ?

Même moi, je me le demande.. Disons que j’ai raté un virage en 2004 en athlétisme sur 1500m, mutation professionnelle mal gérée, 3 ans de galére, et en 2009, je revenais à un niveau qui me semblait correct, mais ma mère est tombée malade, j’ai accusé le coup… J’ai stoppé, pour me redonner un peu de liberté et d’air, j’ai commencé à rouler, je me suis lancé d’abord sur un aquathlon à l ile tudy, les triathlons locaux à l été 2009, Quiberon, Larmor-Plage, je fais 2 et 5 sur les sprints… Mon frère Xavier voulait me battre, il m’avait lancé un challenge

Puis Pascal Redou (vice-champion France duathlon ld 2010) mon grand ami de toujours de Brest avec qui je partage tout m’a orienté sur son équipe de Cesson ou il faisait les gp, j’ai fait l’Open de Nancy en duathlon en septembre 2009, je fais 5eme , je signe donc à Cesson pour 2010 … je dois beaucoup à Pascal Redou, et à mon frère Xavier qui m’a remis en selle en 2009.

Un palmarès bien rempli, si tu avais une seule victoire à retenir ?

LBenoit-Nicolas-itues mondiaux 2014 forcement à Pontevedra

Mais ma 1ère victoire au cross du collège en 1988 aussi.

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2015, tu remportes les championnats d’Europe et finis 2ème des championnats du monde en étant blessé, quel regard portes-tu sur cette saison ?

J’ai fait ce que je pouvais avec un poignet fracturé, 3 chutes sur le genou, je suis arrivé en boitant aux mondiaux, je pouvais à peine faire un footing , c’était pitoyable, dans l’état d’esprit je me suis battu avec ces blessures, j’ai pris des risques en courant blessé, mais au final, je ramène une 2eme place des monde,  surement que sans ces blessures cela aurait été différent… J’essaie de ne pas y penser car c’est frustrant… Place à maintenant… J’ai toujours le niveau , je suis content de ma saison, j ai gardé une bosse sur le genou depuis .. C’est cool.

Pour la saison 2016, quels sont tes objectifs ?

Je m’entraine pour aller gagner les mondiaux, j’y vais pas pour faire 4 ou 5, cela peut arriver, mais je construis les choses autour de cette course le 4 juin, les Europe aussi.. Les France aussi, on verra bien.

Est-ce que l’on va te revoir sur Powerman ?

C’est possible oui, je passe correctement sur ce format, tout dépend de la date, et si le circuit est intéressant en prise en charge, je ne vais pas aller me faire ch … Pour amuser la galerie pour gagner un porte-clés en Autriche non plus…

Benoit Nicolas Duathlon Powerman

Peux-tu nous expliquer ton quotidien de duathlète ? Comment te prépares-tu pour tes objectifs ? (Semaine type d’entraînement, entraineur ?)

Bon déjà, je suis détaché depuis cette année, je n’enseigne plus, alors le matin je me lève tard, 10h, je regarde météo France, et windguru pour voir si il pleut ou pas, ensuite je roule ou pas , je mange des flocons d avoine aussi.

Je cours tous les jours, je roule 5 à 7 fois suivant les périodes, je m’entraîne beaucoup avec la méthode Vollmer Descoux de l’époque 1990, les bonnes revues aefa que beaucoup de monde oublie à ce jour… du rapide, vma courte longue, seuil, je ne rentre pas dans les détails, car après, c’est personnel, je viens du 1500m donc je garde une base de vitesse élevée et ça bricole autour de cela , à vélo c’est la même méthode… Bref, on fait tous les mêmes trucs au final.

100 km à pied, 350 à 450 km à vélo en gros.

Quelles sont tes astuces en termes de récupération ? Suis-tu un régime alimentaire particulier ?

J’aime bien dormir, je ne sors pas en boite, je bois quelques bières, je bouffe du chocolat noir, du citron, je me disperse peu au final, quelques siestes, rien d’extra, je porte souvent des bonnets pour pas prendre froid, je ne dis pas bonjour aux voisins, car ils ont la grippe, je vais au supermarché le soir à 20h comme ça y a moins de virus dans l’air, et puis la DHEA c’est un truc qui te fait vite récupérer aussi ^^ ( je vais essayer le viagra).

Jusqu’à quel âge penses-tu courir à haut niveau en duathlon ? Objectif champion de France de cross vétéran en 2017 ?

Je prends les années, et même les semaines au fur à mesure, si à 44 ans, j’ai encore la forme pourquoi pas, si je stoppe en fin de saison pourquoi pas aussi ^^

Je suis vétéran l année pro ?? ha ben mince alors… Bon ben écoute, je vais me mettre au trail alors.Benoit Nicolas Cross

Mis à part le duathlon, quels sont tes loisirs, passe temps ?

La musique, je joue dans des groupes locaux, de trash core, noisy metal, noise, de la guitare, de la basse, batterie, sinon purée, je ne fais plus grand-chose, c’est terrible avec les années, j’espère avoir un gamin d’ici quelques temps si madame veut bien  ( ça lui fera plaisir).

Suivez Benoit Nicolas :

Site internet : benoit-nicolas.onlinetri.com

Strava : Dinosaur Junior

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE