Bilan de la première saison de Triathlon

Une saison en demi-teinte

Aujourd’hui je viens de renouveler ma licence de triathlon au club de Quimperlé il est donc pour moi temps de faire le bilan de ma première saison.

Fin Décembre 2014, je décide de me mettre au triathlon, je sais alors à peine nager et faire du vélo. Je cours de temps en temps mais passe plus de temps à taper dans un ballon rond sans grande réussite. J’ai le déclic en allant voir mon grand frère Mickaël Le Théon à Chartres lors d’une manche du grand prix de D1 en duathlon. L’ambiance est sympa Benoit Nicolas court vite très vite et Rob Wostenborghs roule vite très vite ! D’ailleurs ce dernier s’impose malgré les efforts de Benjamin Choquert pour revenir sur la partie CAP. Donc je rentre et décide de prendre une licence de Tri. Je me renseigne auprès du club de Kemperlé triathlon. En janvier 2015 je suis officiellement licencié FFTRI.

Pré-saison

Les entraînements débutent donc avec le club, les gens sont super sympas et accueillants certains ont déjà un beau bagage, plusieurs d’entre eux sont finisher d’Ironman. Les entraînements s’enchainent je me sens de mieux en mieux après des débuts compliqués en natation. La natation est la partie la moins évidente pour ma part mais je suis bien aidé par les conseils de Yannick le Squer.

Avant de me lancer dans le grand bain un stage est organisé par le club à Gourin orchestré par Xavier Le Floch vice champion du monde de triathlon en 2007 à Lorient. Deux jours au top avec du soleil des séances natation filmées et les conseils de XLF le tout dans une bonne ambiance, à refaire !

Compétition

Après quelques mois d’entrainement il est temps de passer aux choses sérieuses avec la 1ère compétition je m’inscris sur le duathlon M de Lampaul, je termine en 2h18 content de moi j’ai failli abandonner sur crampe après avoir posé le vélo. Je participe également au duathlon par équipes à Pontivy avec un super parcours vélo une côte et une descente … Il est temps d’essayer la combinaison de triathlon Mako, mi-mai je prends donc le départ de mon 1er triathlon à Quimperlé organisé par le club, je boucle le tout en 1h03 super content pour mon 1er Tri. Trois semaines plus tard je me teste sur la distance M à Trégastel le cadre est superbe je n ai jamais pris autant de plaisir dans un sport, le public encourage chaque triathlète. La course se passe bien j’en garde sous la pédale pour finir le 10km sans problème j’ai retenu la leçon  au duathlon de Lampaul. Je franchis la ligne d’arrivée en 2h17 endorphine au maximum.

bilan-tri

Malheureusement le triathlon de Trégastel est la dernière course de ma saison car après une période de récupération de 3 semaines je me blesse en reprenant les entraînements. Multiples fractures de fatigue dans les deux pieds + malformation + pubalgie … La scintigraphie parle d’elle-même je suis rouillé. Il faut prendre le mal en patience et renoncer au triathlon de Quiberon ainsi qu’a Half IronBreizh de guidel. J’avais un mois de vacances en août et ben je l’ai passé dans mon lit. Les journées sont longues le Tour de France est terminé et je ne peux même pas nager car le dos est comme le reste hors services.

Je me remets petit à petit de toutes ces blessures et pense déjà a la saison prochaine, je vais être plus raisonnable promis 😉 Uniquement des formats S et M pour la saison, je vais retrouver mes partenaires de club à la piscine la semaine prochaine enfin. Pour le vélo et la CAP il faut encore attendre en espérant un corps neuf pour noël. Le matériel lui va quelque peu changer, cela fera l’objet de mon prochain article.

Le bilan de cette année est partagé car je me suis blessé, mais j’ai trouvé le sport qui me passionne !  Merci au club de Kemperlé Triathlon  et à Cycle Chedaleux pour les conseils et le vélo.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire