Sébastien Escola-Fasseur – Interview

0
1665
sebastien-escola-fasseur-triathlon

Sébastien Escola-Fasseur à l’assaut des mythes.

Hawai, Embrunman, Norsman les années défilent comme les T-shirt de FINISHER pour le breton, infatigable il vient tout juste de remporter la Triskel Race sur ces terres.

1. Bonjour Sébastien, félicitations pour cette magnifique victoire lors de la Triskel Race, ou tu l’emportes dans un final très disputé, avant de faire un retour sur cette course, peux-tu te présenter aux lecteurs ?

Bonjour à tous, Sébastien Escola Fasseur, 34 ans, triathlète en devenir 😉
Petit, j’ai fait 7 ans de judo, puis j’ai pratiqué le VTT à partir de l’âge de 13 ans jusqu’à mes 20 ans. J’ai débuté la compétition en VTT et vélo de route à l’âge de 18 ans. J’ai commencé le triathlon lorsque je travaillais comme MNS sur les plages en 2007, j’étais alors au club du CNB (Brest Triathlon). J’ai effectué mon premier triathlon distance ironman en 2010 (Embrunman), et depuis ce jour j’ai terminé huit ironmans. Compte tenu de mon niveau natation, ma distance de prédilection en triathlon est le longue distance (half et ironman).

2. Tu pratiques le triathlon depuis plusieurs années maintenant avec un palmarès à en faire pâlir beaucoup d’athlètes. Deux participations à Kona, idem à l’Embrunman, le mythique Norsman avec une 8ème place la saison passée, la liste est encore longue quels sont tes meilleurs souvenirs ?

Même si l’obtention de la qualification à Hawaii était un rêve, mes deux participations, d’un point de vue résultat, n’ont pas été concluantes; par contre l’ambiance sur l’île reste magique ! J’ai énormément de bons souvenirs sur les triathlons, comme ma 8ème place sur l’Ironman Wales, ou ma 8ème place au Norseman que j’ai pu partagé avec mon équipe support, ou encore mes participations sur l’half-Ironman de Wiesbaden avec une organisation au top.

sebastien-escola-fasseur-quimper-triathlon

Ton palmarès :

  • 8ème de l’Ironman Wales et 1er amateur en 2013
  • Double Champion de Bretagne longue distance 2013 et 2014
  • 3ème et 2nd de mon groupe d’âge aux championnats d’Europe 70.3 à Wiesbaden en 2013 et 2014

2015

  • 8ème du Norseman en 2015
  • 2ème au M de Quiberon
  • 2ème à l’IronBreizh
  • 2ème à l’Half de Bandol

2016

  • 3ème au M Triathlon du Pays de Quimperlé
  • 2ème de l’Extremansigné
  • Vice Champion de Bretagne longue distance
  • Finisher de l’Embrunman en 10h56
  • 2ème à l’Emeraude Tri Race.
  • Vainqueur de la Triskel Racesebastien-escola-fasseur-triskel-race

3. Cette saison, tu as démarré une collaboration avec Pascal Redou (entraîneur d’Arnaud Guilloux, Benoit Nicolas ou encore Valentin Madouas), qu’est-ce qui a changé dans tes préparations ? A noter une belle progression en course à pied cette année !

Auparavant, j’étais entrainé par Arnaud Guibert qui m’a apporté et m’apporte encore énormément.
Le choix de m’entrainer sous les conseils de Pascal s’est fait au début pour une raison pratique. M’entrainant souvent avec Arnaud Guilloux et préparant les mêmes objectifs (tant pis pour moi) il m’était plus simple d’avoir un plan d’entrainement en commun. Pascal ne laisse rien au hasard, il est toujours à l’écoute et n’hésite pas à réadapter une séance en fonction des aléas (fatigue, travail…). Au delà d’être mon entraineur, c’est également un ami. Il m’arrive souvent de rouler avec lui, Arnaud Guiloux, Benoit Nicolas, parfois Valentin Madouas… à ces moments là on parle de tout sauf d’entrainement et ça ne vole pas haut ! 😉
La préparation de ma saison n’a pas totalement changé, mais cette année l’hiver a été axé sur la course à pied. Les entrainements ont donc repris plus tôt que les années précédentes.

4. Quel est ton entraînement fétiche ? Celui dont tu t’en passerai ? (natation, vélo ou cap, ou les trois)

Les entrainements que je préfère sont les sorties longues de 6h à vélo ou les sorties longues de 2h-2h40 en course à pied. J’aime beaucoup moins tout ce qui se passe dans l’eau ;), ou une séance de 3*5000 en course à pied, ou le gimenez à vélo.

sebastien-escola-fasseur

5. Revenons sur cette victoire, sur l’Half Triskel Race, la victoire se joue dans les ultimes kilomètres de course à pied, tu t’imposes à l’expérience devant le surprenant Edouard Hervier, et Pacome Thibaut Lopez. Quelle était ta stratégie, comment s’est passée la course ?

Etant un peu déçu de ma 2ème place sur l’half de l’Emeraude Tri Race, je me suis inscrit au Triskel Race seulement une semaine avant. J’y suis donc allé sans pression. Je n’avais pas trop de stratégie en tête même si je savais qu’avec mon handicap en natation, j’allais devoir fournir un effort (car esseulé) pour garder à distance raisonnable mes adversaires. Connaissant les difficultés du parcours de course à pied, j’ai fait un vélo prudent. ça a porté ses fruits puisque malgré le dénivelé important du parcours pédestre, je n’ai pas marché une seule fois; ce qui m’a permis de reprendre Thomas, Edouard puis Pacome sur les derniers kilomètres.

6. Avec quel matériel as tu pris le départ de la Triskel Race ?

En natation, j’avais une combinaison Aquaman Gold prêtée par Stéphane Mettier.
En vélo, j’ai roulé avec l’Orbea Ordu m20i, équipé Shimano dura ace 9000 di2, roues Zipp 808 à l’avant et Zipp 900 à l’arrière. J’ai un casque Kask Bambino.
En course à pied, j’avais les Adidas Adios Boost, les manchons de compression Compressport, une visière Compressport et des lunettes Oakley RadarEV.

sebastien-escola-fasseur-triathlon-quimper

7. La saison touche à sa fin, déjà des objectifs de fixés pour la saison suivante ? Dans les années à venir ?

Les objectifs de la saison prochaine ne sont pas encore définis. Il y aura certainement un, voir deux Ironmans dans l’année et plusieurs half, dont probablement les championnats de Bretagne longue distance. En 2018 je souhaiterai si possible refaire le Norseman et pourquoi pas un jour essayer de retourner à Hawaii.
Je viens de signer au club de Quimper Triathlon avec mes collègues Edouard et Thomas, on espère montrer les couleurs du club le plus souvent possible sur les podiums régionaux et autres.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE